Chacun a le low cost qu'il mérite

Publié le par nolowcost

"Les jets low cost font leur entrée à Genève", lit-on dans L'Agefi, le quotidien de l'agence économique et financière de Genève. Evidemment, des "jets low cost", cela donne à réfléchir. Le jet, nous pensions que c'était un truc de riche. Quant au low cost, c'est de prime abord une affaire de crevard. Alors l'association des deux mots parait pour le moins étrange. Après lecture de l'article de L'Agefi, ce que nous comprenons, c'est que chacun a le low cost qu'il mérite. Le fauché va s'acheter des nuggets surgelés chez Lidl. les jours d'opulence, il s'offre un joli tee-shirt chez Gap. Le riche profite à sa façon du low cost. Par exemple, il s'offre un aller-simple Miami-Bruxelles en cabine privatisée dans un Jet Bombardier pour 71 400 euros. Et oui, c'est un prix low cost proposé par la société Lunajets. "LunaJets is the first dedicated website which allows you to fly on business jet empty leg flights at a fraction of the price." lit-on sur le site de la compagnie.  Normalement, c'est beaucoup plus cher. Comme le riche connait lui aussi des jours difficiles, il est obligé de se rabattre sur le discount, les prix cassés. Pour les vacances, il part discrètement de Genève, direction Mikonos, dans un Jet Citation Excel. Le trajet ne lui coûte que 10 000 euros. Chacun ses tarifs low cost.

Publié dans Aviation

Commenter cet article

Zagbeto 25/09/2009 15:24


Londres Venise pour 8125 Euros!! C'est pour rien!!! Voilà du vrai Low Cost.