Des passagers se révoltent contre Ryanair

Publié le par nolowcost

Qui sème le vent récolte la tempête. A force de prendre les passagers pour des andouilles, la direction de Ryanair finit par s'attirer des ennuis.Comme on peut le lire ci-dessous :

 

 

mercredi 17 NOVEMBRE 2010, 12:47   Faits divers
Des passagers mécontents refusent de sortir dun avion Ryanair
Crédits photo : AFP_MARK PERRY (ill.)

C'est une histoire incroyable qu'ont vécu les passagers d'un vol Ryanair Fès-Beauvais. Ils ont refusé pendant plusieurs heures de débarquer de l'avion qui avait été détourné sur un aéroport belge. Ryanair conteste qu'ils aient été abandonnés.

Plus d'une centaine de passagers mécontents ont refusé pendant plusieurs heures de sortir d'un avion Ryanair détourné dans la nuit vers un aéroport belge, exigeant d'être ramenés chez eux en France, ont indiqué mercredi la police et les pompiers. Après l'atterrissage, les passagers, pour la plupart des touristes français qui rentraient du Maroc et devaient atterrir à Beauvais, au nord de Paris, sont restés assis dans l'appareil en guise de protestation. Ryanair indique que l'aéroport de Beauvais ayant été fermé pour cause de brouillard, ses avions ont été détournés vers Liège en Belgique. Selon les récits des passagers, les pilotes et l'équipe de ligne avaient eux quitté l'avion dès l'atterrissage. La cabine est restée plongée dans le noir et les toilettes ont été condamnées.

L'attente a duré quatre heures avant que les passagers n'acceptent finalement de sortir. "La négociation était tellement difficile", a raconté un pompier. Les passagers ont expliqué à l'AFP que l'appareil avait quitté Fes, au Maroc, avec trois heures de retard, mardi soir et n'avait pu atterrir comme prévu à Beauvais car l'aéroport était fermé. L'avion avait finalement atterri à l'aéroport de Liège vers 23h30.

Selon les autorités aéroportuaires belges, l'ambiance à l'intérieur de l'avion a été tendue.

Les passagers ont été ramenés mercredi matin en France par un autocar affrété par Ryanair qui a qualifié ce comportement de "déraisonnable". Le directeur de la communication de Ryanair conteste que les passagers venant de Fès aient été "abandonnés". Le personnel de cabine n'a "quitté l'avion qu'après environ une heure" en raison du comportement des passagers, a-t-il dit. Sans leur action de protestation, les passagers contestataires "seraient arrivés quatre heures plus tôt" à Beauvais, a encore déclaré le porte-parole de Ryanair. (Source AFP)

Publié dans Aviation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article